Association des Hyperinsulinismes
Trail Petit Ballon2014-03-17
Je vais commencer aujourd’hui par des choses qui déplaisent.
Messieurs/dames avec vos écouteurs, cela est très déplaisant d’être obligé de crier pour vous avertir de notre volonté de passer à votre droite ou votre gauche. Et encore plus de se faire crépir le visage par votre morve. Voilà c’est dit !
Pour ce qui est de la course, j’ai eu comme souvent un gros coup de mou lors de la 3ème heure de course. Et, pour preuve de la non-difficulté de ce parcours, j’étais en avance sur mes prévisions les plus rapides !
Quelques rares passages techniques mais de beaux points de vue sur les vignobles de Rouffach.
La montée du Petit ballon se fait par les 2 ascensions les plus fortes du parcours.
Mon arrivée au 25ème km se fait dans la douleur, je repars avec la veste sur le dos.
La montée la plus sympa reste celle du Petit Ballon avec un horizon à 360°.
Ensuite c’est descente, un petit passage sur la neige et ravito au 33èmekm. Changement de stratégie : je laisse le sac et pars avec la ceinture pour une des parties les plus fades du parcours avec 8 bornes de chemin forestier pour rejoindre Osenbach et encore 9 kilomètres pour rejoindre Rouffach par chemin encore et route aussi.
Je finis en 5h15, un quart d’heure de mieux que la prévision la plus rapide sans aucune satisfaction. J’aurai donc couru la grande course nature du petit ballon (et non le trail ,appellation erronée) .
A noter : les premiers pas avec ma puce en assistance de choc, malgré les défaillances du GPS dans ces contrées alsaciennes !

PS : Je lancerais bien un sondage sur le dénivelé positif cumulé des participants car les 2100 annoncés ont l’air bien loin de la vérité.

Voir le classement

Voir les photos

steph2014-03-19
bravo mon poto super la perf et bravo aussi à ton assistante de choc vous formez une super équipe !!

Ajouter un commentaire